À ne pas manquer ! Obtiens -20% lors de ton inscription sur tes frais Binance à vie.

Qu’est-ce qu’un ETF ?

Un fonds négocié en bourse (ETF) est un fonds de placement en valeurs mobilières dont les parts peuvent être négociées pour investir en bourse, comme des actions. À la fin 2012, le secteur mondial des ETF représentait 1 920 milliards de dollars d’actifs sous gestion. Un ETF à l’avantage de diversifier simplement vos investissements en fonction des secteurs que vous avez sélectionnées.

Par exemple, si vous avez de l’affection pour les entreprises dans le secteur pétrolier, plutôt que d’acheter 1000€ d’actions Total, vous pouvez acheter pour 1000€ d’ETF pétrolier, qui se chargera de répartir votre investissement sur une sélection d’actions du secteurs pétrolier ( exemple : 400€ sur total, 300€ sur Sinopec Group et 300€ sur Exxon Mobil ).

Les 5 différents types d’ETF

Les ETF peuvent traquer plusieurs type de sous-jacents. Nous n’allons pas nous intéresser ici aux type de gestion des ETF ( passif ou actif ), mais plutôt aux type de placement que suive les ETF.

1. ETF d’actions

Les ETF d’actions comprennent des actions et sont généralement destinés à une croissance à long terme. Bien qu’ils soient généralement moins risqués que les actions individuelles, ils comportent un risque légèrement plus élevé que certains des autres ETF énumérés ici, comme les ETF d’obligations.

2. ETF de matières première

Les matières premières sont des produits bruts qui peuvent être achetés ou vendus, comme l’or, le café et le pétrole brut. Les ETF de matières première vous permettent de regrouper ces titres en un seul placement. Dans le cas des ETF de matières première, il est particulièrement important de savoir ce qu’ils contiennent – avez-vous une participation dans le stock physique de matières première du fonds ou dans des sociétés qui produisent, transportent et entreposent ces produits ? L’ETF contient-il des contrats à terme ? La marchandise est-elle considérée comme un « objet de collection » ? Ces facteurs peuvent avoir des conséquences fiscales importantes et des niveaux de risque variables.

3. ETF d’obligations

Contrairement aux obligations individuelles, les ETF obligataires n’ont pas de date d’échéance, de sorte que leur utilisation la plus courante est de générer des paiements réguliers en espèces pour l’investisseur. Ces paiements proviennent des intérêts générés par les obligations individuelles du fonds. Les ETF d’obligations peuvent être un excellent complément, à moindre risque, aux ETF d’actions.

4. ETF internationaux

Les actions étrangères sont largement recommandées pour constituer un portefeuille diversifié, au même titre que les actions et les obligations américaines. Les ETF internationaux sont un moyen facile – et généralement moins risqué – de trouver des placements à l’étrangers. Ces ETF peuvent inclure des investissements dans des pays individuels ou des blocs de pays spécifiques.

5. ETF de secteurs

Le marché boursier est divisé en 11 secteurs, et chacun d’eux est composé de sociétés qui opèrent dans ce secteur. Les ETF sectoriels permettent d’investir dans des sociétés spécifiques au sein de ces secteurs, comme les secteurs des soins de santé, de la finance ou de l’industrie. Ils peuvent être particulièrement utiles aux investisseurs qui suivent les cycles économiques, car certains secteurs ont tendance à mieux se comporter en période d’expansion, d’autres en période de contraction. Les ETF sectoriels peuvent donner à votre portefeuille une exposition à un secteur qui vous intrigue, comme les ETF d’or ou de marijuana, avec moins de risque que d’investir dans une seule société.

Ou acheter un ETF ?

Les ETF sont crées par des fonds et banques spécialiser. Les meilleurs courtiers proposent d’acheter des ETF. Avant d’acheter un ETF, nous pouvons vous conseiller d’abandonner vos banques traditionnelles pour éviter les frais excessifs que celles-ci peuvent appliquer à l’achat de ce type de produit. Nous vous recommandons d’acheter vos ETF en passant par une banque en ligne comme Boursorama, ou un courtier spécialiser qui ne prendre aucun commission comme eToro.

eToro est une plateforme nouvelle génération qui permet d’acheter des actions, CFD, matières premières, crypto-monnaies et ETF sans payer de commission. Si vous ne vous sentez pas à l’aise dans la gestion de vos investissements, la plateforme propose le « CopyTrading », une offre qui permet de copier les placements des meilleurs traders en ligne gratuitement.

Quelle fiscalité est appliquée ?

Les avantages

Les ETF offrent divers avantages par rapport à d’autres types de fonds, comme les fonds communs de placement. N’oubliez pas que, malgré ces avantages, tous les ETF comportent un risque en fonction des placements sous-jacents qu’ils détiennent :

  • Négociation « intrajournalière » : Tout comme une action, les cours des ETF peuvent évoluer pendant la journée et les ETF peuvent être achetés et vendus pendant les heures de négociation. Par exemple, un négociant sur séance peut acheter un ETF le matin, le vendre à l’heure du déjeuner et l’acheter de nouveau l’après-midi. Par contre, un fonds commun de placement à capital variable ne peut être racheté qu’une fois par jour, après la fermeture du marché, au prix de fin de journée du fonds.
  • Frais moins élevés : Les fonds communs de placement peuvent être gérés activement par un gestionnaire de fonds, et dans ce cas, ils facturent généralement des frais plus élevés pour ce service. Mais comme les ETF suivent souvent passivement les mouvements d’un indice ou d’un titre, sans direction humaine active, ils ne facturent généralement pas autant de frais de gestion. Certains ETF sont gérés activement.
  • Diversification : La grande variété de ETF disponibles peut faciliter la diversification de votre portefeuille. Des ETF différents et de plus en plus spécialisés dans certains secteurs, domaines et titres peuvent contribuer à équilibrer vos autres placements.