À ne pas manquer ! Obtiens -20% lors de ton inscription sur tes frais Binance à vie.

Les dividendes

Qu’est-ce que les dividendes ?

Les dividendes sont un moyen pour une société de récompenser directement ses actionnaires (personnes ayant acheter des actions de l’entreprise), principalement par des versements en espèces, et ils constituent l’un des principaux moyens pour les actionnaires de générer un retour sur investissement. En tant qu’actionnaire d’une société, vous en êtes un copropriétaire, et si une société verse un dividende, vous pouvez recevoir une part proportionnelle des bénéfices de la société.

Cependant, les entreprises ne sont pas obligées de verser des dividendes – ils sont distribués à la discrétion de l’entreprise. Et les entreprises peuvent modifier la fréquence et le montant de leurs paiements de dividendes. Les entreprises en phase de démarrage et de croissance ne distribuent généralement pas de dividendes, préférant réinvestir leurs bénéfices dans leur propre croissance, par exemple en construisant de nouvelles usines ou en embauchant davantage de chercheurs.

Pour qu’une entreprise puisse verser un dividende aux actionnaires, celui-ci doit être approuvé par le conseil d’administration. Ce conseil est composé de conseillers de la société choisis pour représenter les intérêts des actionnaires. Le moment du versement du dividende est décidé par la direction de l’entreprise. Le fait qu’il ait lieu ou non relève de la décision du conseil d’administration.

Comment les dividendes fonctionnent pour un investisseur ?

À la date spécifiée par la société, chaque actionnaire inscrit a droit au dividende. En général, les actions que vous possédez sont en fait détenues par votre société de courtage, qui accepte donc le paiement du dividende en votre nom et le distribue sur votre compte.

L’imposition sur les dividendes

Depuis la loi finance du 1er janvier 2018, les dividendes anciennement imposé avec un abattement forfaire de 40% et qui rentrés dans le cadre de l’impot sur le revenu n’est plus d’actualité. Aujourd’hui, les dividendes sont soumises au Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU), également appeler « Flat Taxe ». Celles-ci sont donc imposés à hauteur de 30% comprenant 12,8% d’impôt et 17,2% de prélèvements sociaux.